Au Fornet, les chapelles ont la bougeotte… La faute aux avalanches. Au total, il y eut quatre chapelles, toujours sous le vocable Sainte Marie-Madeleine. Le premier édifice fut construit entre 1600 et 1630 à proximité de la forêt des mélèzes afin de protéger le village des avalanches. La chapelle actuelle fut construite en 1890. Aux frais de Joachim Bonnevie. Au-dessus de la porte d’entrée, dans la niche vous apercevez la statuette de la Sainte Patronne. Celle-ci a été sculptée récemment, l’original fut volé dans les années 80, comme bon nombre d’objet religieux. Jusque dans les années 1990, le jour de la Sainte Marie-Madeleine, le curé venait bénir les maisons, cela se terminait par une messe dans la chapelle en présence des fornellains.

 

Qui était Marie-Madeleine ?

Selon le Nouveau Testament, elle a été délivrée de sept démons par Jésus. Elle devint une de ses disciples, peut-être la plus importante. Elle fut le premier témoin de la Résurrection de Jésus, ce qui lui donne une importance considérable. Elle est également la femme la plus présente du Nouveau Testament. Marie-Madeleine pleure, elle n’a pas compris les paroles des anges, c’est tellement inimaginable. C’est alors que le Christ lui apparaît et parle avec elle. Il lui dit qu’il va retourner auprès de Dieu et qu’il faut qu’elle le dise aux autres disciples. Fête le 22 juillet.

 

Pourquoi Marie-Madeleine au Fornet ?

cet endroit précisément, l’eau s’écoule au fond de la gorge. Il aurait été difficile d’accéder à l’Isère en cas d’incendie. On comptait sur les larmes de Marie-Madeleine pour éteindre le feu.