Au jardin de ma grand mère - baladeAu jardin de ma grand mère - balade
©Au jardin de ma grand mère - balade|Yann ALLEGRE

Découverte des plantes culinaires "Au jardin de ma Grand-Mère"

Nous avons eu la chance de tester la sortie « Au jardin de ma grand-mère », pour découvrir les plantes culinaires, avec Franck Bortolotti. Accompagnateur en montagne l’été et moniteur de ski l’hiver, Franck a été bercé depuis son enfance dans le ski alpin et la pratique de la montagne.

Afin de rendre hommage à la terre mais également à sa grand-mère, ce dernier a mis en place un atelier « Découverte des plantes culinaires en montagne ».

« Si le milieu des humains est construit sur la compétition, le milieu sauvage, lui, est emprunt de coopération »

commence Franck lors de son introduction à la sortie. Les plantes, multiples et variées s’apportent et se complètent d’une manière incroyable. Communiquant par leurs racines, certaines préparent le terrain pour les autres, afin qu’entre elles règnent paix et harmonie.

C’est alors que commence notre périple, à seulement 50m du village, pour apprendre à regarder autours de nous, afin de découvrir les espèces végétales que nous connaissons tous, à l’état sauvage.

Ce que vous croiserez en chemin

Rhubarbe sauvage La reine des tartes

Cousine de oseille, la rhubarbe sauvage est aussi appelée Rumex. Acidulée et sucrée, cette plante que l’on connait tous se cuisine en tarte, gâteau, confiture ou compote. Taillez la tige, coupez les en petit morceau et passez les à la poile avec un peu de sucre. Laissez refroidir et obtenez de succulents bonbons acidulés !

Propriétés :  riche en vitamine C, en potassium et en phosphore. Elle vous apportera aussi une dose non négligeable de calcium et de magnésium.

Astuce : Pliée en deux, la feuille peut aussi servir de coussin amortissant et rafraîchissant sous la bretelle du sac à dos de randonnée.

Céleri branche Le sel de la montagne

Aussi appelé le Ach des Alpes,  le céleri que nous avons tous dans nos placards est comestible. Sa feuille cru peut servir de condiment (par exemple sur un poisson en papillote ou dans les bouillons). Coupé finement et mélangé à du gros sel, on obtient facilement un sel de céleri maison. Enfin, en apéritif, ses jeunes branches peuvent servir de bâtonnet à tremper dans un dip fromage blanc moutarde.

Propriétés: Il possède de grandes vertus diurétiques, riche en différentes sources de calcium et en vitamine C.

Ortie La plus piquante des plantes

Extrêmement riche en protéine, en vitamine C et en sel minéraux, l’ortie est la championne des plantes végétales sauvages comestibles. Son apport en protéine est extrêmement riche.  Elle peut se déguster en pesto pour l’apéritif (mixer ortie, parmesan, huile d’olive, ail, pignons), en soupe, omelette en crêpe ou en cake, la liste est longue… Mélangé à du beurre, elle accompagne aussi délicieusement un plateau d’escargots.

Propriétés: contient (entre autres) du zinc, du calcium, du magnésium et du potassium, elle est une grande source de fer végétal et contient aussi des vitamines C, K et B.

Pissenlit L'or des montagnes

Les jeunes capitules floraux (akenes) peuvent se cuire à la poile avec un peu de beurre.  Crues, les jeunes feuilles de pissenlit se consomment avant tout en salade. Cuites, elles font le bonheur des amateurs de bonnes soupes. Les racines coupées en rondelles peuvent être rôties. Elles permettent également  de faire un substitut de café. L’inflorescence (pétales de fleurs jaunes) quant à elle est souvent utilisé pour réaliser la fameuse cramaillote, appelée aussi miel de pissenlit, une gelée à la saveur subtile qui accompagne aussi bien vos tartines du petit-déjeuner que vos toasts de foie gras.

Recette de la cramaillotte : Mettre 400gr d’inflorescence dans 2 L d’eau, ajouter 2-3 trognons de pommes et 2 cartiers d’orange, faire bouillir la casserole pendant 15 min. Laisser refroidir. Retirer les ingrédients et faire bouillir une nouvelle fois. Verser dans les pots et mettre les pots à refroidir à l’envers. Pour plus de consistance, ajouter un sachet d’agar agar pendant la cuisson.

Propriétés :  Riche en fer, en protéines et en vitamines A et C.

Thym citronné L'ami du poisson

Le thym citronné permet d’aromatiser avec bonheur les plats de poissons, les salades et de nombreux desserts (salades de fruits, crèmes, flans…).

Propriétés : Puissant antiseptique, le thym citronnée se prend en tisane pour la toux. En cataplasme, il est efficace contre les douleurs musculaires. Il est également très efficace pour soigner les intestins douloureux. Enfin il sert à la maison d’anti-mites naturel.

 Note de Franck

Toujours garder son bon sens, faire sa cueillette avec modération. Ne pas cueillir au bord d’une route, d’un chemin ou d’un champ avec des bêtes.

Etre prudent et bien renseigné au sujet de la comestibilité d’une plante sauvage. Si vous en doutez un tant soit peu, référez-en à une personne avertie et compétente (il existe des associations sur les plantes sauvages comestibles, des formations, des ouvrages…).

Ne jamais mettre les plantes cueillies dans un sac plastique car elles risqueraient de dégager des effluves nocives entre elles. Il faut les séparer, dans des sacs en papier, en fin de balade, pour que la plante reste fraîche.

Rincer la plante à 2-3 eaux avant de manger. En cas de doute, faire bouillir la plante à 100°C, au moins 1 min.

Avertissement : l’auteur et l’éditeur déclinent toute responsabilité concernant l’usage des plantes présentées. En cas de problème de santé, il est conseillé de consulter un médecin, seul habilité à présenter un diagnostique.

Comment vivre cette expérience ?

Equipement
  • Crème solaire
  • Chapeau
  • Bouteille d’eau
  • Pantalon long
Moment de l'année

Cette balade est idéale au printemps, quand les plantes sont à leur maximum.

Idéale en famille

Cette balade est idéale pour les petits comme les grands ! Ce n’est pas trop long ni fatigant et les enfants se sentiront comme des apprentis sorciers prêts à préparer leur potion magique !

Venez vivre la vraie montagne en immersion avec un vrai passionné des plantes locales. 

Val d'Isère et son art de vivre

Val d’Isère tient à garder son esprit authentique et pionnier et à vous faire vivre la vraie expérience de la montagne.

☀️Saison été : 29 juin au 1er septembre 2024 ❄️Saison hiver : 30 novembre 2024 au 4 mai 2025
Publicité PlayStation
Fermer