Les champions de Val d’Isère

Le Club des Sports de Val d’Isère est une véritable institution de la station avaline : si Val d’Isère est devenue une station de ski en 1934, le ski club  a été créé en 1935. Son initiateur est un alsacien d’origine, monsieur Charles DIEBOLD. C’est actuellement le club le plus médaillé au monde, grâce à plusieurs champions d’exception.

Découvrez les champions qui font et qui ont fait Val d’Isère.

HENRI OREILLER (1925-1962)

photo_5

Premier champion olympique de ski français (deux médailles d’or à Saint-Moritz en descente et combiné), surnommé le « fou descendant ». Il décède au volant de sa Ferrari sur le circuit de course automobile de Linas en 1962.

Henri Oreiller a toujours été un skieur audacieux, qui enfant et adolescent s’entraînait seul à Val-d’Isère. Il fut champion de Savoie puis champion de France. Il est toujours resté très attaché au village de son enfance, envoyant des cartes postales à chaque course à l’abbé Charvin, curé du village, Charles Diebold et au docteur Frédéric Petri, qui fut président du club des sports et maire de la commune, et qui l’emmenait souvent en course avec sa Bugatti. Il se marie à Val-d’Isère le 20 décembre 1956 avec Gisèle Léger de Voiron.

 

FIRMIN MATTIS (NÉ EN 1929)

photo_1

En 1955, il remporte le slalom du Critérium de la Première Neige. Dans les années 1960, il s’investit au Club des Sports en tant qu’entraîneur, partageant sa passion avec les soeurs Goitschel et Jean-Claude Killy.

Celui qui a inscrit le premier nom de la longue liste des vainqueurs en slalom de la compétition, c’est lui. Ce fils d’agriculteur, originaire du pays, a connu le tourbillon de la compétition internationale sans que sa famille s’y soit préparée : « Pour mes parents, le ski ça ne servait qu’à se déplacer. On habitait au Fornet, ils mettaient les skis pour descendre à la messe le dimanche et c’est tout ! Ils ne faisaient même pas de ski dans la journée pour s’amuser. Vous pensez, quand je partais en voyage, en Suède ou ailleurs, ils trouvaient ça énorme et ils se faisaient beaucoup de soucis. Ma mère me mettait toujours du pain béni dans les poches. Avant, à la st Antoine, on bénissait les chevaux et le pain, et j’en avais toujours dans ma poche. ça m’a porté bonheur car je ne me suis jamais vraiment blessé gravement. ».

PAULE MORIS (NÉE EN 1932)

Elle participe aux Championnats du monde d’Åre (Suède) en 1954 et aux Jeux Olympiques de Cortina d’Ampezzo (Italie) en 1956. Elle est l’une des premières femmes à devenir monitrice de l’Ecole du Ski Français.

 

JEAN-CLAUDE KILLY (NÉ EN 1943)

valdisere-00000254valdisere-00000231

Champion de légende, il remporte trois titres olympiques lors des Jeux de Grenoble en 1968. Sa carrière exceptionnelle est reconnue en plus haut-lieu et il sera investi dans l’organisation des Jeux Olympiques d’Albertville en 1992 et membre du CIO pendant 19 ans.

Né à Saint-Cloud, rien ne prédestinait Jean-Claude Killy à devenir skieur de haut niveau. C’est en 1946, à peine âgé de 3 ans, qu’il arrive à Val d’Isère avec sa famille et chausse sa première paire de skis. Passionné de sport, il pratique de nombreuses disciplines dans son enfance, puis se spécialise dans le ski. A 16 ans, il est repéré comme Espoir par la fédération puis sélectionné par Honoré Bonnet pour évoluer en équipe de France.

Il prend la décision d’arrêter la compétition après avoir gagné sa troisième médaille d’or aux Jeux Olympiques de Grenoble en 1968. Il met ainsi un terme à sa première vie. Il devient l’un des premiers sportifs à vendre son image pour la promotion de grandes marques mondiales. Il sera également pilote automobile, participant notamment aux 24 h du Mans, acteur de cinéma et enfin chef d’entreprise de sa propre marque de vêtements de ski. Un grand homme aux multiples facettes.

En 1981, associé à Michel Barnier, ils se lancent le défi d’organiser les Jeux Olympiques d’hiver à Albertville. C’est un retour aux sources par la grande porte olympique et une nouvelle dimension qui s’ajoute à ses qualités de grand homme. Dans le prolongement des JO de 1992, qui révéleront ses capacités d’organisateur et de manager, Jean-Claude Killy présidera pendant 9 ans la société ASO, entreprise qui organise le  Tour de France et le Paris Dakar. On le sollicitera également pour siéger au conseil d’administration de prestigieuses multi-nationales comme Coca-Cola ou Rolex.
Depuis 1995, Jean-Claude Killy fait partie des 115 membres du Comité International Olympique. Au sein du CIO, il a notamment présidé la Commission de coordination des Jeux de Turin 2006 et celle de Sochi 2014.

CHRISTINE GOITSCHEL (NÉE EN 1944)

Championne olympique de slalom aux Jeux Olympiques d’Innsbruck en 1964, et médaillée d’argent en slalom géant. Avec sa soeur Marielle, elle aussi récompensée, elles écrivent la « légende Goitschel ». À noter que la benjamine des sœurs Goitschel, Patricia, fut aussi championne de France junior de slalom en 1964 et que le neveu de Patricia, Philippe Goitschel, est un grand champion de ski de vitesse.

 

MARIELLE GOITSCHEL (NÉE EN 1945)

Photos_killy_5

Deux fois championne olympique en 1964 et 1968 et détentrice de sept titres de championne du monde, elle demeure l’une des skieuses les plus titrées de tous les temps.

Marielle Goitschel s’est constituée en six ans (de 1962 à 1968) le plus beau palmarès de l’histoire du ski alpin féminin français. Son duo constitué avec sa grande sœur Christine marque le ski alpin français et les Jeux Olympiques de 1964 à Innsbruck avec un doublé Christine-Marielle Goitschel en slalom, puis un nouveau doublé Marielle-Christine Goitschel en géant. Elle décide, après les Jeux olympiques de Grenoble, à seulement 23 ans, d’arrêter sa carrière.

 

GÉRARD BONNEVIE (NÉ EN 1952)

Il intègre l’équipe de France en 1970 et participe à de nombreuses compétitions internationales : vainqueur du slalom de Kranjska-Gora (Slovénie) en 1971, quatrième du slalom de Saint-Moritz (Suisse) en 1974, sélection aux Jeux Olympiques d’Innsbruck (Autriche) en 1976.

PATRICE BIANCHI (NÉ EN 1969)

Il est sacré champion de France en 1992 et participe à plusieurs coupes du monde dans les années 1990 (deux victoires en slalom en 1992 et 1993).

 

MATHIEU BOZZETTO (NÉ EN 1973)

bozzeto

Il est l’un des meilleurs snowboardeurs de vitesse de son époque, vainqueur de deux gros Globes de cristal en 1999 et 2000. Participant à quatre Olympiades et cinq Championnats du monde, il remporte la médaille de bronze aux Jeux Olympiques de Vancouver en 2009.

 

 

INGRID JACQUEMOD (NÉE EN 1978)

ingrid_jacquemod

Précoce, elle s’illustre dans les compétitions dès son plus jeune âge. Elle a été sacrée championne de France dans toutes les épreuves hormis le slalom et a participé à trois Olympiades et six Championnats du monde.

 

 

AUDREY PELTIER (NÉE EN 1981)

Sélectionnée en équipe de France de 1997 à 2007, elle participe à de nombreuses compétitions internationales.

ANÉMONE MARMOTTAN (NÉE EN 1988)

Elle rejoint les équipes de France en 2006. Elle participe aux Jeux Olympiques de Vancouver (Canada) en 2010 et entre dans le Top 10 mondial lors de la saison 2010-2011. Elle finit deuxième sur le géant d’Åre (Suède) en 2014, s’offrant son premier podium en Coupe du monde. Elle a pris sa retraite sportive en mai 2016.

 

VICTOR MUFFAT-JEANDET (NÉ EN 1989)

VAL DISERE, FRANCE - DECEMBER 12: Victor Muffat-jeandet of France in action during the Audi FIS Alpine Ski World Cup MenÕs Giant Slalom on December 12, 2015 in Val dÕIsere, France. (Photo by Alain Grosclaude/Agence Zoom)

Il participe à sa première épreuve de coupe du monde en 2009, en slalom géant et signe ses premiers podiums en Coupe du monde en 2015. Il y montera quatre fois lors de la saison 2016. Lors des Jeux Olympiques de Pyeongchang en 2018, Victor obtient une médaille de bronze au super-combiné. Il gagne sa première coupe du monde dans cette même discipline au super combiné de Wengen en janvier 2018.

 

LÉO TAILLEFER (NÉ EN 1989)

leo_taillefer

Freerider, il remporte le concours GoPro « Line of the Winter » en 2015 et 2016. Ses films de glisse en caméra embarquée sont spectaculaires, entre speedriding et ski dans la poudreuse à Val d’Isère, descente nocturne à la frontale dans des petits couloirs et entre les rochers. Il est ambassadeur de la station et parcourt le monde pour tourner des images de ses aventures.

CLÉMENT NOEL (NÉ EN 1997)

Clément-Noel-action

Il est originaire du Ménil dans les Vosges. Il rejoint le Club des Sports de Val d’Isère pour la saison 2012-2013. Il fait ses débuts en Coupe d’Europe en 2014 au Super Géant de Val d’Isère. Suite à sa progression exponentielle, il gravit les échelons et participe à sa première coupe du monde en novembre 2016. Il marque ses premiers points coupe du monde lors du Critérium de la 1ère neige en décembre 2017 en finissant 20ème. Qualifié pour les Jeux Olympiques de Pyeongchang, il termine à la 4ème place du slalom à 4 centièmes de la médaille de bronze.