Recherchez une actualité
25
mai 2020
25
mai 2020

Le télétravail de rigueur en ce moment, offre bien des avantages dans la vie de tous les jours, mais quand les frontières entre vie professionnelle et vie privée deviennent floues, il faut parfois établir quelques règles.

 

Lorsque l’on travaille chez soi, les frontières entre vie professionnelle et vie privée s’estompent et il peut être difficile de décrocher. « Le travail peut envahir tous les aspects de votre vie », explique le docteur Gail Kinman, qui est professeur à l’université de Belfordshire au Royaume-Uni, où le télétravail est particulièrement répandu. « Même si vos horaires de travail sont les mêmes, il est possible que vous deveniez obnubilé par vos projets. » La plupart d’entre nous ne quittent pas leur bureau et n’éteignent pas leur ordinateur à la fin de la journée. « Nos téléphones restent posés sur la table de la cuisine et peuvent continuer à sonner pendant que nous préparons à manger ou que nous dinons en famille. C’est une distraction qu’il est difficile d’ignorer et elle est constamment présente. »  Cela peut avoir des répercutions au niveau émotionnel. « On peut se sentir coupable parce qu’on n’a pas la sensation de donner le meilleur de soi-même, tant sur le plan professionnel que personnel », souligne Gail.

Le travail au quotidien

Il est toujours préférable de définir quelques règles, même si vous êtes un adepte de la fusion vie professionnelle et vie privée. Les horaires que vous choisissez importent peu mais il faut vous assurer que vous avez adopté un semblable de routine. Même si des horaires fixes peuvent sembler contradictoires avec le télétravail, qui se veut plus flexible, adopter une routine permet de créer une séparation entre vie professionnelle et vie privée.

 

Les heures supplémentaires

Lorsque votre maison, un sanctuaire qui vous permet de vous retrouver en famille, devient votre bureau, il peut être utile d’adopter certaines habitudes. « J’ai entendu parler de quelqu’un qui portait un chapeau coloré quand on travaillait pendant que la famille était présente, explique Gail. C’est un moyen amusant d’indiquer à vos enfants si vous êtes « maman » ou si vous êtes en train de travailler. » Dédier un espace de travail, est un moyen moins excentrique de faire passer le message. Cela ne doit pas forcément être une pièce séparée, un petit espace peut très bien faire l’affaire. Il faut simplement éviter de migrer du canapé vers le bureau en passant par le lit. Si vous choisissez un endroit spécifique, vous associez les éléments distinctifs au travail (la teinte du mur, une horloge posée sur l’étagère…), serez plus productif et il sera plus facile d’oublier vos projets en cours une fois la journée terminée. Dès que vous aurez établi ces limites, il faudra s’y tenir.

 

Décrocher

Il est essentiel de faire comprendre à vos interlocuteurs que vous serez joignables à des heures fixes, que vous soyez chef d’entreprise ou employé. Il peut aussi être bien de désactiver les alertes SMS et notifications diverses, qui ne font que vous déconcentrer. Quelque soit le nombre d’heures travaillées, il faut créer une transition entre vie professionnelle et vie privée. Vous pourrez y arriver plus facilement en instaurant un « pont » entre les deux sphères, par exemple en promenant le chien ou en changeant de tenue.

D’après Gail, « Lorsque l’on travaille chez soi il est aussi important de tisser du lien social. Les échanges par mail sont souvent courts. Essayez d’appeler vos interlocuteurs régulièrement, vous développerez vos relations professionnelles et vous sentirez beaucoup plus épanouis. »

 

Quelques astuces

Soyez attentif : même si vos interlocuteurs ne sont pas dans la même pièce que vous, restez présent. Ne leur parlez pas pendant que vous travaillez, vous améliorerez vos relations professionnelles et vos échanges seront plus pertinents.

Faites des pauses : N’hésitez pas à vous lever de votre bureau et changer d’air pendant quelques minutes. Lorsque vous reprendrez votre travail, vous aurez les idées plus claires.

Prenez le temps d’appeler vos collègues : arrangez-vous pour appeler vos collègues de travail régulièrement. Il est essentiel de nouer de lien social afin de se sentir bien.

Définissez vos priorités : Faites une liste de toutes les tâches que vous devez accomplir. Concentrez-vous sur les trois premières, et une fois qu’elles sont terminées, vous pouvez attaquer les trois suivantes.

 

Par définition, l’équilibre entre vie professionnelle et privée est différent pour chacun d’entre nous. Alors, n’hésitez pas à expérimenter. Faites des essais et déterminez ce qui fonctionne le mieux pour vous. Si vous êtes plus efficace quand vous portez un chapeau argenté, foncez !

 

 

 

 

Propos recueillis dans le magazine Simple Things.