Recherchez une actualité
14
juillet 2020
14
juillet 2020

Retourner à l’essentiel et aux choses simples. Partager des moments de joie, cultiver l’art de vivre en montagne et retrouver l’aventure, la liberté, l’audace. Puiser sa force au sein des grands espaces. Vivre de passion, d’accomplissement et d’authenticité.
Paisible et rayonnante la nature nous tend les bras tandis que nous lui ouvrons notre cœur. Bienvenue à Val d’Isère.

1 – Découvrir les sentiers de randonnées de Val d’Isère

À Val d’Isère on s’aère autour du village, on s’évade entre les sommets ou l’on s’immerge au cœur du Parc National de la Vanoise. Une quinzaine d’itinéraires sont balisés. Les promenades ludiques proposent la découverte de la flore et faune locale mais aussi du patrimoine avec le Tour des 7 Chapelles ou la marche de Val d’Isère au Fornet. On découvre le parc au cours des randonnées vers le Prariond ou le Fond des Fours où l’on fait volontiers une halte au refuge pour déguster une omelette au beaufort. Pour le défi, les randonnées « noires » mènent aux sommets avec le rocher de Bellevarde ou le Col de la Bailletta par le Picheru.

2- S’oxygéner dans le Parc National de la Vanoise

Niché dans un écrin naturel, Val d’Isère est aux portes du Parc National de la Vanoise, créé en 1963 en réaction à la quasi-disparition des bouquetins dans les Alpes.  Le Parc couvre environ 50% de la commune de Val d’Isère et on y observe une flore, des minéraux et une faune diverses. C’est notamment la maison des gypaètes, aigles royaux, bouquetins et chamois que l’on observe depuis Val d’Isère ou l’un des sentiers de randonnée balisés au départ du village.

3- Apprécier l’architecture locale

Découvrez le patrimoine local le temps d’une balade dans les ruelles de Val d’Isère. En effet, l’architecture traditionnelle savoyarde utilise les matériaux locaux : la pierre, le bois, le métal et la lauze.

Laissez-vous surprendre par l’authentique chalet en bois et le clocher  typique qui veille sur Val d’Isère depuis le 17éme siècle.

4- Se renseigner sur la culture et l’histoire

Val d’Isère, une station unique !

Il y a des villages qui ont une âme, qui séduisent au premier regard. À Val d’Isère, dans chaque ruelle, sur chaque mur, l’atmosphère est chargée d’histoire.

Découvrez la culture savoyarde, au cœur d’un patrimoine riche que plusieurs décennies ont eu l’occasion de cultiver:  les visites guidées de la FACIM (Fondation Action Culturelle Internationale en Montagne) sont organisées tout au long de l’été pour découvrir la vie à la ferme de l’Adroit, le village de Val d’Isère et ses bâtisses du 17éme, le hameau préservé du Fornet, et la faune et la flore de haute altitude depuis le Col de l’Iseran (2770m).

Nouveauté cet été, pour assouvir la curiosité de certains, la centrale EDF de Val d’Isère ouvre ses portes au public  pour des visites guidées sur l’hydroélectricité.

5- Partir à moto en itinérance

Partez à l’assaut des sommets à travers les montagnes verdoyantes. Le Col de l’Iseran, permets d’accéder facilement à la Maurienne. Cet été, le Col dévoile les secrets de son passé. À travers une signalétique dédiée, les voyageurs sont invités à découvrir l’histoire de ce géant des montagnes. Au sommet, un vélo ludique propose de pédaler pour dévoiler petit à petit les dates clés du Col. Les nouveaux aménagements permettent également de profiter pleinement du point de vue hors norme notamment grâce au nouveau parking motos.

 

6- Monter le Col de l’Iseran à vélo

Étape mythique et tant redoutée des cyclistes, le Col de l’Iseran fait partie des légendes du Tour de France. Situé sur la Route des Grandes Alpes, il est LE plus haut col de montagne routier de toutes les Alpes (2 770 mètres d’altitude). Chaque été de nombreux cyclistes relèvent le défi, à vélo ou ebike ! Au sommet, le panorama offre une vue à couper le souffle sur le glacier du Pisaillas et les glaciers de la Maurienne. De là, il est possible de descendre la route jusqu’à Bonneval-sur-Arc, charmant village aux toits de lauze et murs de pierre.

Pratique : Val d’Isère met à disposition des vélos à assistance électrique dans le village pour se déplacer sans se fatiguer en été.

7 – Pêcher la truite au lac de l’Ouillette

Niché à 2500m d’altitude, le Lac de l’Ouillette est un lieu de prédilection pour les familles, les randonneurs et les pêcheurs. Il offre de somptueuses vues sur les montagnes avoisinantes, dont le sommet de l’Ouillette culmine à 3082m d’altitude et auquel il doit son nom.

Il est accessible gratuitement par la télécabine de Solaise, par la route du Col de l’Iseran ou par le sentier piéton de l’Arolle Millénaire. Un garde pêche propose des cannes à la location pour découvrir les plaisirs de la pêche à la truite. La nouveauté cette année : un terrain de pétanque. C’est également l’endroit parfait pour déjeuner : autour d’une table de pique-nique ou en terrasse au restaurant du même nom. Au bout du lac, le tipi d’indien et la balançoire forment l’air de jeux d’altitude.

8 – Faire le plein d’adrénaline au Bike Park

Ouvert du 4 juillet au 28 août, le domaine partagé Val d’Isère-Tignes offre 160km de pistes enduro, descente et ebike. Comme au ski, les pistes sont classées par niveau de difficulté : vertes, bleues, rouges, noires et même doubles noires.

Pratique : les locations de VTT ainsi que les équipements nécessaires sont disponibles sur place.

9 – Skier sur la glacier du Pisaillas

Accessible par la route du Col de l’Iseran, le glacier du Pisaillas accueille les skieurs du 6 juin au 11 juillet. Point culminant du domaine, à 3 300m, d’altitude, le glacier offre six pistes dont trois pour le public et trois réservées à l’entrainement  des équipes sportives.

10 – Pratiquer la randonnée glaciaire

Encadrée par les Guides de Haute Montagne de Val d’Isère, ce type de randonnée unique permet de découvrir la haute altitude dans son approche la plus pure. Au petit matin le froid saisissant surprend mais une fois les crampons enfilés la randonnée prend tout son sens sur les glaciers avoisinant le village de Val d’Isère. Deux options : la randonnée à la journée, accessible au plus grand nombre, ou le trip glacier de 2 jours entre la France et l’Italie, bonne condition physique indispensable.

Retrouvez également de belles randonnées glaciaires sur le Trek Nature Grand Paradis Vanoise.