Blog
Super-G dames à Val d’Isère : La réplique de Lara Gut

À peine ébranlée par ses deux échecs consécutifs sur la piste Oreiller-Killy, Lara Gut a répliqué en championne pour s’adjuger le super-G aujourd’hui, dernière épreuve du Critérium de la Première Neige 2016 à Val d’Isère.

VAL D'ISERE, FRANCE - DECEMBER 18: Lara Gut of Switzerland takes 1st place, Tina Weirather of Liechtenstein takes 2nd place, Elena Curtoni of Italy takes 3rd place during the Audi FIS Alpine Ski World Cup Women's Super-G on December 18, 2016 in Val d'Isere, France (Photo by Michel Cottin/Agence Zoom)
VAL D’ISERE, FRANCE – DECEMBER 18: Lara Gut of Switzerland takes 1st place, Tina Weirather of Liechtenstein takes 2nd place, Elena Curtoni of Italy takes 3rd place during the Audi FIS Alpine Ski World Cup Women’s Super-G on December 18, 2016 in Val d’Isere, France (Photo by Michel Cottin/Agence Zoom)

Impériale, la Suissesse a particulièrement bien négocié la partie médiane autour de la bosse à Émile pour s’imposer en 1’23”24 et s’offrir sa troisième victoire de la saison, la 21ème de sa carrière. « J’ai beaucoup parlé avec mon équipe après ces deux échecs et j’ai compris qu’il n’était pas utile de me renfermer sur moi-même, mais qu’au contraire, il fallait communiquer. J’ai réussi à m’ouvrir et je crois que c’est ça, le secret. Aujourd’hui, avec cet état d’esprit, j’ai réussi à me retrouver et tout s’est passé comme je l’ai voulu », a-t-elle confié.

La tenante de la Coupe du monde a relégué à 13 centièmes la skieuse du Liechtenstein, Tina Weirather, qui retrouve une certaine régularité pour son troisième podium de la saison. « Ça marche pas mal cette saison en Super-G, mais malheureusement pas en descente. Il va falloir que je travaille là-dessus », a-t-elle dit.

Elena Curtoni, à 1’21”, a su tirer avantage de l’émulation au sein de l’équipe italienne pour obtenir la troisième place, égalant son bon résultat en descente à Saint-Moritz l’hiver dernier. Une surprise pour l’Italienne, blessée au mois d’août, et dont la préparation avait été retardée.

Les autres skieuses en forme de ce début de saison ont enregistré un léger coup d’arrêt. La Slovène Ilka Stuhec repartira de Val d’Isère avec deux superbes victoires en combiné et en descente, mais avec la légère déception d’une septième place dans ce super-G. L’Italienne Sofia Goggia restait pour sa part sur quatre podiums consécutifs, mais son ski à hauts risques a fini par céder aujourd’hui et elle est sortie à mi-course.

Très belle satisfaction en revanche pour Tessa Worley, cinquième à 11 centièmes du top 3, et qui signe là son meilleur résultat en Super-G. La Française sera la skieuse à battre mardi dans le géant de Courchevel avec l’Américaine Mikaela Shiffrin, qui ne conserve que cinq points d’avance sur Lara Gut au classement général de la Coupe du monde. « Mais les points, ça ne m’intéresse pas vraiment. Ce qui m’intéresse, c’est de m’être retrouvée », a insisté Lara Gut après la 4ème victoire de sa carrière à Val d’Isère.