Blog
Descente dames à Val d’Isère : Stuhec sur son nuage

Ilka Stuhec est sur son nuage et ne semble pas près d’en redescendre. Sur la lancée de ses deux victoires en descente à Lake Louise et dans la foulée de son sacre la veille en combiné, la Slovène s’est offert sa quatrième victoire de la saison, la troisième en descente, elle qui n’était jamais montée sur un podium avant cette saison.

VAL D'ISERE, FRANCE - DECEMBER 17: Cornelia Huetter of Austria takes 2nd place, Ilka Stuhec of Slovenia takes 1st place, Sofia Goggia of Italy takes 3rd place during the Audi FIS Alpine Ski World Cup Women's Downhill on December 17, 2016 in Val d'Isere, France (Photo by Michel Cottin/Agence Zoom)
VAL D’ISERE, FRANCE – DECEMBER 17: Cornelia Huetter of Austria takes 2nd place, Ilka Stuhec of Slovenia takes 1st place, Sofia Goggia of Italy takes 3rd place during the Audi FIS Alpine Ski World Cup Women’s Downhill on December 17, 2016 in Val d’Isere, France (Photo by Michel Cottin/Agence Zoom)

Sur une piste Oreiller-Killy qu’elle a maîtrisée comme personne, la Slovène de 26 ans l’a emporté en 1’46”14, avec 28 centièmes d’avance sur l’Autrichienne Cornelia Hütter. L’Italienne Sofia Goggia, qui enchaîne les podiums (six sur huit courses disputées cet hiver), arrive troisième à 32 centièmes. Ilka Stuhec de déclarer : « Je ne m’habitue pas. Ça reste une sensation incroyable de gagner. En fait, tout a commencé le matin de Lake Louise où j’ai eu le sentiment étrange que j’allais gagner. Depuis, ce sentiment ne m’a pas lâchée ».

On arguera que Lindsey Vonn est absente, bras cassé, qu’Anna Fenninger-Veith n’est pas encore revenue et surtout que Lara Gut a fait preuve d’une inconstance inattendue en sortant à nouveau aujourd’hui, comme hier en combiné. Mais les absentes ont toujours tort et la Suissesse, tenante du gros globe, a rendu hommage à l’incontestable reine du début de saison : « Ilka skie mieux que tout le monde, voilà tout. Pour ma part, je suis déçue, mais c’est le jeu. Il y a des jours où tout va bien, d’autres où on n’y arrive pas. Pour marquer des points, il faut être à l’arrivée. Mais je ne dois pas me mettre à douter, je skie bien et c’est seulement deux jours à oublier. Demain est un autre jour », en clin d’œil au Super-G de demain sur la même OK.

Peut-être l’occasion aussi pour Goggia de convertir ses podiums en victoire, elle qui n’est plus qu’à 31 points de l’Américaine Mikaela Shiffrin au classement général de la Coupe du monde : « Tout le monde me parle du gros globe, mais même si j’ai pu en rêver dans mon enfance, je ne veux pas y penser aujourd’hui. Nous ne sommes qu’au début de la saison. »

Quant à Cornelia Hütter, toujours classée dans le top 10 à Val d’Isère en descente en quatre participations, elle sera aussi à surveiller dimanche : « J’aime beaucoup Val d’Isère. C’est génial d’être ici et surtout d’aller vite. »